Ailes Anciennes de Haute-Savoie

Association de restauration, de préservation et de présentation au public de matériel aéronautique. Déclarée d'intéret général. SIRET 789 964 152 00019
La sonde de pression dynamique du Mirage F-CT n°220.

La sonde de pression dynamique du Mirage F1-CT n°220.

Parce que les membres des Ailes anciennes de Haute-Savoie aiment bichonner leur nouvel étalon d’acier, la sonde de pression dynamique, calcinée lorsque le 220 était opérationnel, a été sablée par Killyan, ancien élève des cours de BIA dispensés par l’association, avant de rejoindre l’équipe de bénévoles. Pour revenir à la sonde, la voici remise sur le flanc du Mirage F1-CT, comme neuve.

FacebookEmailBookmark/FavoritesBlogger PostMySpaceLinkedInAIMShare

Samedi 30 mai, aux Ailes anciennes de Haute-Savoie, une partie de l’après-midi a été consacrée au passage d’une peinture primer sur des éléments du Fouga Magister n°85. “Il s’agit des deux cadres de verrière avant et arrière, et de pièces supports, ainsi que des deux cadres des tableaux d’instruments de bord, décrit Gérald, l’un des bénévoles. Après les avoir sablés [l’association vient d’être récemment équipée d’une sableuse professionnelle], nous passons une couche de primer, avant que la peinture définitive, en noire, ne soit appliquée.”

Eric, Gérard et Gérald, avant la passage de la peinture primer sur les cadres de verrière (de gauche à droite).

Eric, Gérard et Gérald, avant la passage de la peinture primer sur les cadres de verrière (de gauche à droite).

Eric, le président des Ailes anciennes de Haute-Savoie, concentré lors du passage du primer sur l’un des cadres de verrière du Fouga Magister.

Eric, le président des Ailes anciennes de Haute-Savoie, concentré lors du passage du primer sur l’un des cadres de verrière du Fouga Magister.

Les cadres de verrière et les deux panneaux d’instruments de bord protégés désormais par le primer.

Les cadres de verrière et les deux panneaux d’instruments de bord protégés désormais par le primer.

FacebookEmailBookmark/FavoritesBlogger PostMySpaceLinkedInAIMShare

 

Steve, l’un des membres des Ailes anciennes de Haute-Savoie, pose avec le t-shirt de l’association toulousaine, le 30 mai à Excenevex.

Steve, l’un des membres des Ailes anciennes de Haute-Savoie, pose avec le t-shirt de l’association toulousaine, le 30 mai à Excenevex.

Entre Ailes anciennes, il faut bien s’entraider. L’association toulousaine avait sollicité sa consœur haut-savoyarde, ayant appris qu’elle venait de rentrer un Mirage F1-CT (n°220) dans sa collection à Excenevex, près du lac Léman. Possédant également un F1-CT (n°261), du même régiment de chasse 2/30 Normandie-Niémen qui plus est, les Ailes anciennes de Toulouse s’étaient vues dotées du monoplace d’interception à aile en flèche dépourvu de son tube de Pitot.
Afin que les membres de l’association de Blagnac puissent reproduire en usinage le Pitot à l’identique, les Ailes anciennes de Haute-Savoie ont donc accepté de leur envoyer la sonde. Le 29 mai, les aviateurs toulousains ont donc renvoyé le tube du F1 n°220 avec quelques surprises à l’intérieur du colis, comme ce très joli t-shirt.

FacebookEmailBookmark/FavoritesBlogger PostMySpaceLinkedInAIMShare