Ailes Anciennes de Haute-Savoie

Association de restauration, de préservation et de présentation au public de matériel aéronautique. Déclarée d'intéret général. SIRET 789 964 152 00019

Jeudi 13 août 2009, deux avions de combat de l’armée de l’air ont porté assistance à un Fokker 27 en difficulté. L’avion de ligne italien, qui effectuait une liaison Madrid – Liège, a perdu les contacts radio et radar avec le contrôle aérien civil dans la région de Nevers.

Le centre de détection et de contrôle (CDC) militaire de Drachenbronn a détecté l’appareil près de Troyes. Le centre national des opérations aériennes (CNOA) de Lyon a alors déclenché l’opération d’assistance en vol. Une patrouille d’avions de reconnaissance de la base aérienne 112 de Reims, en mission d’entrainement dans la région, a rejoint immédiatement l’aéronef en difficulté.

Sur ordre de la haute autorité de défense aérienne (HADA), les deux Mirage F1 CR ont accompagné le Fokker 27 pour l’aider à se poser dans de bonnes conditions sur l’aéroport de Châlons – Vatry.

L’armée de l’air effectue régulièrement des assistances en vol dans le cadre des missions de service public.

Sources : Armée de l’Air.

FacebookEmailBookmark/FavoritesBlogger PostMySpaceLinkedInAIMShare

Dès 1905, les 1ers essais aéronautiques sur flotteurs hantent les eaux du Léman français, d’abord à Amphion, port des pionniers. Puis une tentative de ligne d’hydravion Evian-Lausanne a lieu en 1930. La 2ème Guerre mondiale manque d’amener là les plus gros appareils du genre.

Hélas, sauf autorisations spéciales, l’usage des hydravions sur le lac Léman s’est vu interdit, tant sur le partie Suisse que sur la partie Française, pour d’obscures raisons…(Pollution sonore, sécurité ??…) De nos jours, la partie française du lac Léman reçoit exceptionnellement des hydravions lors du meeting aérien d’Evian. Les pilotes d’hydravions ne sont pas très nombreux. Il faut un brevet spécial qu’il est difficile de maintenir, car les heures de vol doivent pour l’essentiel être effectuées à l’étranger en raison de l’interdiction d’utiliser les plans d’eau.

De retour en ces lieux mythiques du 6 au 10 août 2009, la première rencontre d’hydravions a eu lieu au Bouveret, sur le Lac Leman, organisée par la Seaplane Pilots Association.

100809.jpg

Journées pleines de magie, dans un décor somptueux. Etaient présents quatre appareils, qui opéraient des baptêmes de l’air depuis la plage du Bouveret, ou bout du Lac Leman, non loin de l’embouchure du Rhône, pour le plus grand plaisir d’un public venu en famille.

  • Piper Super Cub HB-PMN piloté par Alex Kollep et Pascal Balet.
  • Hosky 180 G-WATeR piloté par Neil Gregory et Jethro Nelson.
  • De Havilland Canada DHC-2 Beaver N-930AJ piloté par Jvan Aeberli.
  • Bimoteur Twin Sea Bee HB-LSK piloté par Jean-Jacques Loertscher.

Après cette journée, nous avons constaté que le “vacarme infernal” des appareils se trouvait couvert par les clapotis de l’eau, et que cette discipline, opérée par des gens responsables, s’avère bien moins dangereuse que les jet-skis… Le charme romantique des hydravions nous ont fait passer de très agréables moments.

Voir une centaine de photos de cette journée.

Lire l’histoire de l’hydraviation sur le Léman.

wdscn3023.jpg

FacebookEmailBookmark/FavoritesBlogger PostMySpaceLinkedInAIMShare