Fidèle au poste, Louis-Philippe glisse chaque samedi ses mains dans de grands gants de caoutchouc pour décaper les trappes du Fouga Magister. Vêtu d’une parka, une casquette chaude sur la tête, notre ami octogénaire se penche par-dessus l’établi éclairé par les hautes vitres rectangulaires de l’atelier. Il étale au pinceau le décapant sur les plaques d’aluminium pour en brûler la vieille peinture protectrice. Après quelques minutes, il frotte la pièce, à l’aide d’une éponge rugueuse, trempée dans l’eau, comme s’il faisait la vaisselle. Les trappes retrouvent la brillance de l’aluminium, elles semblent comme neuve.

Excenevex (Haute-Savoie), samedi 21 mars 2015. Louis-Philippe, 82 ans, décape des trappes du Fouga Magister.

Excenevex (Haute-Savoie), samedi 21 mars 2015. Louis-Philippe, 88 ans, décape des trappes du Fouga Magister.

FacebookEmailBookmark/FavoritesBlogger PostMySpaceLinkedInAIMShare