Ailes Anciennes de Haute-Savoie

Association de restauration, de préservation et de présentation au public de matériel aéronautique. Déclarée d'intéret général. SIRET 789 964 152 00019

Affichage des articles publiés par Jérôme Meyrand

 

Steve, l’un des membres des Ailes anciennes de Haute-Savoie, pose avec le t-shirt de l’association toulousaine, le 30 mai à Excenevex.

Steve, l’un des membres des Ailes anciennes de Haute-Savoie, pose avec le t-shirt de l’association toulousaine, le 30 mai à Excenevex.

Entre Ailes anciennes, il faut bien s’entraider. L’association toulousaine avait sollicité sa consœur haut-savoyarde, ayant appris qu’elle venait de rentrer un Mirage F1-CT (n°220) dans sa collection à Excenevex, près du lac Léman. Possédant également un F1-CT (n°261), du même régiment de chasse 2/30 Normandie-Niémen qui plus est, les Ailes anciennes de Toulouse s’étaient vues dotées du monoplace d’interception à aile en flèche dépourvu de son tube de Pitot.
Afin que les membres de l’association de Blagnac puissent reproduire en usinage le Pitot à l’identique, les Ailes anciennes de Haute-Savoie ont donc accepté de leur envoyer la sonde. Le 29 mai, les aviateurs toulousains ont donc renvoyé le tube du F1 n°220 avec quelques surprises à l’intérieur du colis, comme ce très joli t-shirt.

FacebookEmailBookmark/FavoritesBlogger PostMySpaceLinkedInAIMShare

A Excenevex, les membres de l’association ont repris eux aussi leurs activités bénévoles, depuis le 11 mai, date du déconfinement orchestré par l’Etat. Le confinement avait mis à l’arrêt les nombreux chantiers des Ailes anciennes de Haute-Savoie : remontage du Mirage F1 CT (n°220), le nouveau pensionnaire de l’association, montage et câblage du simulateur de vol, décapage de la cabine du Fouga Magister (n°85) en vue de sa remise en vol, remontage du turbomoteur Artouste IIC (n°2121) qui équipait jadis les Alouette II, peinture des ailettes du prototype du réacteur Atar 101 en découpe pédagogique.

Lors de nos portes ouvertes pour la Journées européennes du patrimoine, en septembre 2019, à Excenevex (Haute-Savoie).

Lors de nos portes ouvertes pour les Journées européennes du patrimoine, en septembre 2019, à Excenevex (Haute-Savoie).

Seulement voilà, ces temps difficiles, où notre pays se trouve frappé par une crise sanitaire, qui en a entraîné une autre, économique cette fois-ci, nous font craindre un affaiblissement de notre trésorerie, nécessaire pour payer notre loyer (le plus gros poste de dépenses), ainsi que certains matériels indispensables à nos travaux de restauration. Même s’il n’y a pas péril en la demeure (pour le moment), nous attendons avec impatience l’acceptation de nos demandes de subventions auprès des collectivités locales (petites ou grandes).

Mais le temps nous est compté, notamment en raison de nos charges fixes que nous devons acquitter chaque mois. Alors, si comme nous, vous aimez l’aviation, et son patrimoine qui a fait la grandeur de notre pays, qu’elle soit industrielle (Airbus, parmi tant d’autres) ou humaine (Mermoz, parmi tant d’autres aussi), contactez-nous, rejoignez-nous ou faites-nous un don.

FacebookEmailBookmark/FavoritesBlogger PostMySpaceLinkedInAIMShare
20170408_154014

Jean-Pierre, lors du démontage d’un cylindre du Wright Cylcone R-3350, le 8 avril 2017.

Jean-Pierre a ôté l’un des dix-huit cylindres du moteur double-étoile Wright Cylcone R-3350, pour mettre en lumière son piston. Le bénévole des Ailes anciennes de Haute-Savoie a également pu identifier, lors de ce démontage, le nom du fabricant du carburateur, la société Stromberg, dévoilé sur une plaque.

FacebookEmailBookmark/FavoritesBlogger PostMySpaceLinkedInAIMShare